19 discussions LinkedIn sur les MOOC

Accès 110 discussions LinkedIn en 4 ans d'innovation collective ouverte pour anticiper le numérique

mardi 20 octobre 2015

MOOC Discussion N°15 : Vidéo d'un MOOC : quel coût de revient ?

Quelques conseils pour baisser les coûts de production vidéo d'un MOOC. Si vous avez des retours d'expérience à partager sur cette problématique... 

Discussion lancée par Eric Mathez  sur le groupe MOOC Francophone mi septembre.
Au 18 octobre, 51 commentaires.


(...)TDK
 "La production des vidéos constitue l'un des principaux postes de coûts" : ce coût (de support technique) est-il supérieur à celui des professeurs/formateurs/auteurs ? 

(...)TDK
Eric, merci pour cet élément d'analyse de la valeur.

(...)TDK 
Cadreur, monteur,... le MOOC serait-il du cinéma ?
Cette question a été posée lors d'une d'enquête collaborative (12 questions) portant sur l'opportunité du MOOC de consultant.
A ce jour : 31 réponses.
Pour les statistiques, pas de demande de déclaration d'identité ni de données à caractère personnel, c'est gratuit et on n'est même pas obligé de répondre.
Mais si vous répondez, les statistiques sont mis à jour en temps réel et retournées immédiatement. http://mutation-moa-moe.blogspot.fr/2015/06/opportunite-mooc-de-consultant.html

(...)TDK 
"un produit audiovisuel" : et ses coûts donc.
Pour un enseignant en manque de financement, un MOOC frugal reposant sur des diaporamas animés sonorisés peut être un premier pas pour trouver un VC, monter une opération de crowdfunding, ou signer un contrat d'édition win win avec une plateforme de MOOC.

Faire un MOOC frugal est désormais possible gràce au Personal MOOC, qui est un outil individuel gratuit d'édition de MOOC.
Le Personal MOOC est le résultat d'un projet de responsabilité sociale d'entreprise.

L'innovation a été élue trophée innovation numérique par l'association CRIP.
http://sens-et-gout-des-maths-au-college.blogspot.fr/2015/02/projet-responsabilite-sociale.html

(...)TDK 
Eric M.,
merci pour le Personal MOOC.
FUN ayant été ouvert en 2013, on peut dire que cette rentrée est donc l'an II des MOOC francophones. FUN compte à ce jour 131 cours, de nombreuses start-up sont se sont lancées dans le sillage, des nouveaux modèles d'affaires apparaissent [1],...

D'ores et déjà, l'apprenant dispose d'un véritable choix, -par exemple sur l'innovation et la création d'entreprise-, ce qui créée une situation de concurrence du coté de l'offre. "hyper concurrence entre les établissements sur certain enseignement phare avec comme corollaire (...) une inflation des coûts de production".
 C'est un scénario possible.

Quelles pourraient en être les causes ?
[1] 9 business models autour des MOOC
http://entreprise-numerique-creative.blogspot.fr/2015/02/personal-mooc-revelateur-business-model.html

(...)TDK
"Démultiplication des applications et des techniques" ou débauche de technologies ?
Ne serait-ce pas là un facteur d'inflation des coûts dont parlait Eric M. ?

(...)TDK 
Donc, dans le cas précis de ces stations, il y aurait une baisse des coûts totaux d'usage (TCO) des technologies pédagogiques, à fonctionnalités pédagogiques pour l'apprenant inchangées. As tu des tuyaux sur le coût horaire d'utilisation ?

(...)TDK 
Si c'est le plan sur l'instructeur qui est déterminant pour chasser l'ennui, que diriez-vous alors de faire appel à des comédiens professionnels ?
J'ai fait un test avec un de mes short MOOC. Une expérience intéressante...

(...)TDK 
 Isabelle, quelle serait votre réaction sur cette pédagogie frugale [1] : des slides animées sonorisées et, à des moments opportuns, la photo de l'instructeur qui apparaît.

Pour visualiser, voici un exemple sur un MOOC Pitch (version beta) portant sur un outil de management de création de valeur numérique et intitulé "Trois business ontologies pour l'entreprise numérique" http://cell020.organic-mooc.eu

[1] Frugal : qualificatif dont la première utilisation dans le business, -"ingénierie frugale"-, est attribuée à Carlos Ghosn

(...)TDK 
Isabelle,
merci pour le compliment.

Pour se faire une meilleure idée de l'apport de comédiennes et comédiens professionnels, j'ai mis en ligne une épreuve du MOOC Pitch "Une définition du point mathématique sur un prélude de Chopin" avec la voix du comédien Yannick Debain...

 http://sens-et-gout-des-maths-au-college.blogspot.fr/2015/09/et-si-on-faisait-appel-des-comediens.html

(...)TDK 
Si ces étudiants le font, leur nom et contribution apparaitront-ils dans le générique du MOOC ?

(...)TDK 
"Mais on ne va pas faire intervenir des comédiens pour enseigner l'informatique." Et si on leur fournit un texte ? Par ailleurs, ils peuvent également coacher les profs (Yannick m'a passé d'ailleurs passé quelques tuyaux...)

(...)TDK
Isabelle, dans mon expérience limitée, j'aurais tendance à être d'accord avec vous.
Le fond et la forme sont étroitement liés.
Chaque prononcé, ou plutôt interprétation, de Yannick a amené des changements dans le texte... tout comme d'ailleurs l'animation du diaporama.

Dans ce contexte, comment verriez-vous le rôle et l'apport d'un "ingénieur pédagogue" ?

(...)TDK 
Les SPOC me semblent plus orientés vers la formation continue / formation professionnelle.

Dans cette orientation, le contenu (fond) des SPOC devrait être sans doute être aménagé pour être plus proche des besoins des professionnels (en activité).

Par exemple, un SPOC sur la gestion de projet ne devrait-il pas aborder, ou tout au moins évoquer, les référentiels internationaux (anglo-saxons) de "Project Management" ?


(...)TDK 
Cédric Villani, Directeur de l’Institut Poincaré, médaille Fields et Diaraf Seck, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, une équipage de composition remarquable...

"L'esprit du MOOC lancé par Cédric Villani et Diaraf Seck sur les équa diff ne correspond pas du tout à un SPOC (ni l'université de tous les savoirs)."

Cela se comprend-il à la simple lecture du programme (metadata du MOOC) ?


(...)TDK
Une analyse compétitive entre les plateformes sera certainement intéressante. Pour ma part, je m'intéresse plutôt à la concurrence entre les cours.
Avec les SPOC (payant), il semble que l'on s'oriente pour l'instant vers une compétition similaire à la formation professionnelle avec des annonces de contenus qui se ressemblent...

(...)TDK
Jean-Philippe, cela me semble une bonne approche,
Le coût d'une vidéo est déterminé par celui de la prestation humaine : -temps formateur, temps support technique,...

C'est pour cela que je produis d'abord mes MOOC Pitch avec le Personal MOOC, une technologie frugale mais suffisante pour donner une bonne idée de la formation.

Une deuxième étape est de porter cette "préproduction" sur une technologie plus sophistiquée avec les compétences qui vont avec, graphiste, cadreur, monteur,...

Pour le client final (ou l'investisseur), l'analyse des apports de chacun (auteur, interprète, scénariste, réalisateur, graphiste, cadreur, éclairagiste, project management office,...) est plus facile à convenir que si l'on ne dispose que d'un programme détaillé de la formation, voir même d'un script du texte et des graphiques à enregistrer.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Accès aux autres discussions via le MOOC-Pitch : "Et si le C de MOOC voulait dire consulting ?"